L'histoire de Lyon Natation Métropole

La naissance et les premières années du C.N.P.

 

Le 14 Août 1928, le premier club Lyonnais de Natation est fondé avec le Club Nautique Perrachois par 6 personnes qui deviendront les premiers dirigeants du club dont Mr MEYNIER sera le Président.

Leur intention première était de former une société de natation, ayant pour but de propager ce sport parmi la jeunesse. La première mission de ce nouveau bureau sera d’intervenir auprès de la municipalité pour obtenir un emplacement sur la Saône pour l’établissement d’un ponton.

Le 26 Février 1929, date de la réunion suivante, il est question de la construction du ponton, les autorisations attendues ayant été obtenues très vite. Dans la foulée, l’assemblée adopte un modèle de bonnet de bain bleu et rouge et l’on songe aussi à se procurer les renseignements nécessaires pour une affiliation à la F.N.N.S. (Fédération Nationale des sociétés de Natation et de Sauvetage).

C’est donc de la manière la plus simple que naît le club.

 

Le club était situé sur la rive gauche de la Saône, en dessous de la passerelle Saint-Georges et comprenait un seul bassin de 25 mètres. En 1932, le C.N.P. sera déplacé de 150 mètres plus bas pour désormais disposer d’un bassin de 25 mètres et d’un bassin d’apprentissage.

En Mars 1929, il est décidé l’achat de maillot de bain et d’écussons aux couleurs du club. En même temps le siège du club est déplacé pour être installé au café Touvernon. Le 3 Juillet de la même année, lors de l’assemblée générale, on décide de la construction d’une enseigne et de l’obligation de porter le bonnet et les insignes aux couleurs de la société.

En 1930, Mr Claude MEYNIER remplace son frère Marius à la présidence du C.N.P. Cette même année, lors de l’assemblée générale du 26 Octobre, on fait mention de la « marche ascendante » de la société. Progressivement le club s’équipe : en 1935, on privilégie l’achat d’un chronographe pour permettre de suivre les progrès des jeunes nageurs.

 

Dès le départ on constate la volonté des dirigeants de créer une ambiance familiale et amicale. Le club fonctionne comme une microsociété, avec ses règles, sa discipline stricte, et assure une sorte de relais éducatif. En son sein il se fait, outre l’apprentissage de la natation, un apprentissage de la vie sociale, de ses droits et de ses devoirs, sous la houlette des dirigeants qui maintiennent l’esprit du club.

 

 

Le C.N.P. et les années sombres de l’Occupation

 

En 1938, MrBERTHIER succède à Mr MEYNIER à la tête du C.N.P. Ils décident de trouver des cours de culture physique pour améliorer la forme des nageurs.

Aussi paradoxal que cela puisse paraître le club continua d’être très fréquenté pendant la guerre, De ce fait, le club est devenu très important et a été désigné au cours de l’été 1944, premier club français (qui ne comprenait qu’un seul sport) pour le nombre de ses membres avec 1850 inscrits. En 1945, nous compterons 2847 inscrits, et obtiendrons à nouveau la première place nationale.

En 1946, Monsieur FOREST devient Président. L’ambition demeure de gravir les échelons de la natation, et dès cette même année, il est décidé de rechercher un maître nageur et un entraîneur pour la saison future. Le premier entraîneur du club sera Monsieur CATHERIN.

 

La genèse de Lyon Natation

 

En 1965, le Lyon Natation Sporting Perrache naît par le regroupement de toutes les principales sociétés lyonnaises afin de mettre en place une véritable structure, efficace pour l’avenir de la natation.

En 1967, Lyon Natation prend son nom définitif.

En 1968, Lyon fête l’inauguration de la piscine de Vaise, ce qui permettra à Lyon Natation de donner satisfactions aux jeunes sportifs en leur offrant des lieux d’entraînement plus nombreux (piscines St Exupéry, Garibaldi et Vaise).

La volonté du club est alors de placer les nageurs dans les meilleures conditions d’entraînement, avec un minimum de perte de temps dans les trajets scolaires, afin de concilier au mieux études et sports, tout en restant dans la structure familiale. A la suite de cette volonté, Lyon Natation possèdera un Centre d’Entraînement d’où sortiront 4 jeunes en Equipe de France Espoirs (Emmanuelle GUERLAND, Nathalie FOTIA, Fabrice VERBRUGGHE et Christophe GINDRE).

En 1980, la Ville de Lyon et Lyon Natation signent une convention pour l’utilisation de la piscine Charial. Celle-ci verra deux ans plus tard, l’inauguration par Raymond BARRE de la salle de musculation mise à la disposition du club.

En 1992, Lyon Natation intègre son nouveau siège au 63 rue Bellecombe dans le 6ème arrondissement, siège qu’il occupe encore à ce jour.

 

Le parcours sportif de Lyon Natation Métropole

 

Ce parcours au coude à coude avec la Ville de Lyon a favorisé l’ascension du club. Lyon Natation a ainsi marqué la Natation Française de son empreinte en figurant au tableau d’honneur de celle-ci.

Son plus beau titre de gloire, il l’obtiendra avec la présence en 1968 aux Jeux Olympiques de Mexico de 2 nageuses, Catherine GROJEAN et Dominique MOLLIER.

Auparavant, en 1966, Lyon Natation est classé 4ème club français. La même année, le premier record de France lyonnais est battu par Dominique MOLLIER sur 800 NL. Annick DE SUSINI sera en 1978 finaliste aux Championnats du Monde sur 100 et 200 Brasse.

Après avoir participé à Montréal aux Jeux Olympiques 1976, Annick DE SUSINI renouvellera cette expérience en 1980 à Moscou.

Ces dernières années, Lyon Natation aura retrouvé sa première place du Classement National des Club par la Fédération Française de Natation pour les saison 2004-2005 et 2006-2007.

L’histoire de Lyon Natation compte :

– 6 sélections pour les Jeux Olympiques (Catherine GROJEAN et Dominique MOLLIER – JO de Mexico, Annick DE SUSINI – JO de Montreal et Moscou, Cylia VABRE – JO de Beijing, Romain SASSOT – JO de Londres).

– 4 sélections pour les Championnats du Monde (Annick DE SUSINI – 2, Myriam ANCELIN – 1, Romain SASSOT – 1)

– 12 Internationaux A

– 31 titres de Champions de France (Dominique MOLLIER – 2 titres, Catherine GROJEAN – 4 titres, Jean DURAND BAILLOUD – 2 titres, Annick DE SUSINI – 14 titres, Muriel VOCHES – 2 titres, Sébastien LEQUEUX – 2 titres, Romain SASSOT – 2 titres).

– 26 Records de France (Dominique MOLLIER – 4, Catherine GROJEAN – 4, Annick DE SUSINI -14, Muriel VOCHES – 1) dont le dernier en date de Cylia VABRE en décembre 2005.

 

 

Une figure incontournable : Mr Marcel DEGUEURCE

 

Impossible d’oublier la silhouette tranquille de Marcel DEGUEURCE, une figure lyonnaise à qui le mouvement sportif doit beaucoup. Discret, réservé, toujours de bonne humeur, l’oreille attentive et le jugement toujours juste, cet invité permanent des rendez-vous de Lyon Natation symbolisait à lui tout seul, la mémoire de notre club.

Si Mr DEGUEURCE a organisé le mouvement sportif Lyonnais et régional (création du premier CROS1 du Lyonnais en 1977, co-fondation du FNDS2, création du premier CDOS3 du Rhône …), il récitait son passé aussi bien qu’il lisait autrefois dans les lignes d’eau. Car Marcel DEGUEURCE etait aussi un ancien sportif. Il est né dans le water-polo à Perrache à l’époque où le club Nautique Perrachois réunissait 2 524 membres.

« C’était quelque chose d’incroyable. Il existait douze clubs répertoriés en 1944 sur la Saône ! Je suis monté à Paris recevoir la coupe du premier club français » se souvient l’intéressé. « En 1965 j’ai réuni mon club, le Sporting Club de Lyon (Lyon-Plage), le Cercle des Nageurs de Lyon et l’ASUL pour jeter les bases du projet de Lyon Natation » avouait avec fierté cet ancien champion du Lyonnais qui est resté président de « Lyon Nat » durant 42 ans.

« Nous avons été sacrés quatrième club français. Je suis très heureux de l’expansion de Lyon Natation qui aujourd’hui recrute à tour de bras et recueille de très bons résultats sportifs« .

Marcel DEGUEURCE avait voué sa vie au service du sport, et pour tout cela, nous vous remercions, Monsieur DEGUEURCE.

 

MARCEL DEGUEURCE EN BREF, né le 28/06/1920, décédé en 2014
Décorations : Médaille d’or Jeunesse et Sport en 1980, Chevalier Ordre du Mérite National en 1984, Officier des Palmes Académiques en 1984, Médaille d’or de FFN en 1985, Médaille d’or de la Ville de Lyon en 1993, Chevalier de la Légion d’Honneur en 1998, Palmes d’or du Bénévolat national en 2001

LYON NATATION METROPOLE